Téléphone : 06 60 39 27 67

Le Gémeaux et ses décans

Le Gémeaux et ses décans.

 

 

 

 

Premier décan du 22 mai au 31 mai. Décan de l’intuition.

Son intelligence ne lui fait jamais défaut. Il doit ses succès à son seul mérite et à son habileté à se trouver au bon endroit, au bon moment. Une confiance en soi exagérée peut le desservir et véhiculer l’image d’une personne peu scrupuleuse et hautaine à l’égard des autres. Jupiter influence positivement le Gémeaux du premier décan. Planète épanouissante, elle l’aide à apprivoiser le temps.  Au contact de personnes plus expérimentées que lui, il apprendra à dominer son instinct. Orateur né, le Gémeaux du premier décan s’exprime avec aisance et capte facilement son auditoire. A lui de prouver par la suite que ses actions iront de pari avec les engagements qu’il aura pris.

Deuxième décan du 1 juin au 10 juin : Décan de la conscience.

S’il a du mal à se plier aux ordres, il obéit toujours à sa voix intérieure. Sa morale ressemble à un garde-fou qui lui indique la limite à ne pas dépasser. Avec lui, les questions d’argent déclenchent souvent des malentendus ; surtout lorsqu’elles se rapportent à la famille. Le Gémeaux du deuxième décan se veut protecteur à l’égard de ses proches, au point de confondre parfois bienveillance et possessivité. Les querelles ne durent jamais bien longtemps, grâce à son sens du dialogue. Au sein d’une équipe, le Gémeaux du second décan agit comme une locomotive, guidant ses collaborateurs sans jamais leur imposer quoi que ce soit. A eux de faire le bon choix. En décidant de le suivre, par exemple !

Troisième décan du 11 juin au 21 juin : Décan de la raison.

En surface, tout semble merveilleux et prometteur. Sur le terrain, la réalité s’avère difficile à affronter. Son inconstance l’empêche d’accéder à un rang auquel ses vrais talents lui permettent d’accéder. A moins qu’il ne soit stimulé par l’être qui saura l’aimer et le soutenir constamment. La notion affective occupe une part importante dans la vie du Gémeaux du troisième décan. Au sein d’une entreprise, il ne s’investit qu’à la seule condition d’être reconnu par sa hiérarchie. Une contrariété suffit à le pousser à lire les petites annonces à la recherche d’un autre emploi. Côté cœur, il a besoin d’être secondé, surtout lorsqu’un choix important s’impose à lui. L’élu(e) de son cœur doit être son plus bel allié.

 

Extrait du livre “ces astres qui vous font signe” Sara Sand.

 

Isabelle Budor

06 60 39 27 67

contact@isabelle-budor.fr

Horaires :

  • du lundi au vendredi
  • de 14h00 à 18h00

Pour toute séance, merci de prendre rendez-vous.

 

Enregistrer