Téléphone : 06 60 39 27 67

Menadel ( 18 au 23 septembre)

36 – MENADEL

Ange gardien des personnes nées entre le 18 et le 23 septembre

Ange martien. Le texte traditionnel nous dit que Menadel libère les prisonniers, et fait la lumière à propos d’êtres éloignés. Il s’agit bien entendu de la libération de ceux, d’entre ses protégés, qui seraient prisonniers de leurs propres erreurs ; ceux qui se sont éloignés de la vérité, éloignés de la patrie spirituelle où l’homme vivait avant sa chute et son exil. Menadel est la première marche de l’escalier qui conduit à Chavaquiah (l’ange du retour au paradis). L’individu devra réaliser un travail  ardu de reconsidération de soi-même, et cela se manifestera par un travail professionnel dur, étranger à sa personnalité, à ses possibilités. Le texte traditionnel indique qu’il faut prier ce gardien si l’on veut conserver son emploi ; dans ce cas, la personne retrouvera ses facultés et pourra bien travailler et réussir.

Prière à l’Ange Gardien

MENADEL : Aide-moi Seigneur, à effacer de ma mémoire mon passé obscur. Fais que les sept voiles de l’oubli tombent sur ce que je fus, et que je ne veux plus jamais être. Occupe-toi mon Ange gardien d’anéantir a nostalgie qui me persécute ; éloigne aussi, de moi, à jamais, la saveur des anciennes réjouissantes habitudes, qui m’ont si longtemps retenu prisonnier dans le matérialisme du monde. Je veux m’envoler vers la lumière ; je veux obtenir de toi, ange Menadel, un passeport, un visa pour retourner en esprit et en vérité,  ma patrie céleste.Je veux entendre le concert sidéral de la musique des sphères,  le crépitement des astres dans leur course spatiale. Le labeur des dures journées, pour moi est terminé ; je monte vers toi, avec mon âme chargée d’expériences. Bois, ange ! Bois, savoure le nectar de ma coupe, pleine de mes expériences. Ce que tu me donnes, je le fais fructifier. Tout est possible lorsque l’on marche la main dans la main avec son ange gardien.

Essence dispensée par cet ange : TRAVAIL

Tu as peiné mais tu seras libéré des servitudes. Je t’appelle frère et je t’invite à travailler avec moi, avec nous. Tu as été un instrument, mais à présent tu es un artisan, un artiste bâtisseur du temple de dieu qu’est le monde.

Tu es chargé de faire cuire l’œuf du futur univers.

Extrait du livre ” notre ange gardien existe” Haziel

Isabelle Budor

06 60 39 27 67

contact@isabelle-budor.fr

Horaires :

  • du lundi au vendredi
  • de 14h00 à 18h00

Pour toute séance, merci de prendre rendez-vous.

 

Enregistrer