Téléphone : 06 60 39 27 67

Un peu d’histoire

Période antique

L’astrologie es tune science qui remonte à la nuit des temps. En effet, on retrouve les premières traces écrites 5000 ans av. JC, parlant d’une astrologie remontant au XII ème siècle av. JC en Chaldée, qui venait précédemment des Sumériens, qui eux la détenait d’Asie centrale et probablement des Atlantes.

Les Chaldéens

Les Chaldéens étaient un peuple très instruit. Ils établirent les tables, éphémérides précises. L’astrologie était réservée aux chefs et aux groupes.

Les Egyptiens

Les Egyptiens ont connaissance de l’astrologie (documents retrouvés dans les pyramides), de la position des étoiles et de la précession (changement) des équinoxes.

Les Grecs

Les Grecs établirent le zodiaque actuel. L’astrologie s’adresse à chacun ; les philosophes grecs appliquent l’astrologie (Platon, Aristote, Pythagore).

L’astrologie et le Christianisme

Les trois rois mages étaient des prêtes astrologues d’Iran et de Babylone. Il y a dénigrement de l’Eglise, car opposition entre le déterminisme astrologique et le libre-arbitre du Dieu Chrétien. Certains pensèrent que l’astrologie donnait la possibilité d’accéder aux grandes vérités. L’Église n’a jamais condamné publiquement l’astrologie.

L’astrologie dans l’Amérique pré-colombienne

Les Mayas et les Aztèques avaient de grandes connaissances astrologiques similaires aux Chaldéens. Le clergé conquérant fit brûler la bibliothèque Maya et celle des annales complètes des Toltèques.

L’astrologie au Moyen-Age

Le développement de l’astrologie se fit par des traductions latines de textes musulmans écrits en collaboration avec des savants juifs.

L’astrologie et la Renaissance

On voit une augmentation des astrologues malgré l’astronomie moderne. Copernic pratiquait l’astrologie. (Kepler, Ruggieri …).

L’Inquisition n’inquiéta pas les astrologues car c’était différent de l’évocation des esprits et démons.

A la Cour, médecins = astrologues. Nostradamus était le médecin et astrologue de Catherine de Médicis.

Rabelais, Ronsard croyaient en l’astrologie.

L’astrologie au XVII ème siècle

En 1966, Colbert exclut l’astrologie de l’Académie des sciences. L’astrologie continue à jouer un grand rôle dans les ordres secrets (Rose-Croix, Maçonnerie …).

Les grands astrologues : John Partridge, John Casey, William Lilly (prédirent l’incendie de Londres en 1666).

L’astrologie aux XVIII et XIX ème siècles

Essentiellement dans les sociétés secrètes, mais de nombreux ouvrages et traités sont sur le marché. Seuls les payas saxons maintiennent leur ferveur. En pays francophones : Paul Choisnard amorce la reprise en fin de siècle, suivi par Papus.

L’astrologie au XX ème siècle

Reprise de l’astrologie mais d’abord limitée à un public cultivé, passionnera les masses.

Entre les deux guerres

Les livres, les revues spécialisées, les cours, les écoles rencontrent un grand succès. La grande capitale de l’astrologie est Bruxelles.

La Seconde Guerre Mondiale

Celle-ci met un frein à l’astrologie malgré l’engouement initial des nazis qui pressentent par ce biais leur perte. Ils firent emprisonner tous les astrologues.

Après la Seconde Guerre Mondiale

L’astrologie commerciale est accessible à tous.

 

 

Isabelle Budor

06 60 39 27 67

contact@isabelle-budor.fr

Horaires :

  • du lundi au vendredi
  • de 14h00 à 18h00

Pour toute séance, merci de prendre rendez-vous.

 

Enregistrer

Suivez-moi

Enregistrer

Enregistrer